Le Tour de France 2021
Retour vers le blog

Le Tour de France : l’une des plus grandes compétitions sportives

24-06-21 Conseils télé Ce qu'il faut savoir

On ne vous promet pas de faire de vous un incollable du Tour de France, mais on peut au moins vous donner un petit coup de pouce. Voici l’essentiel du Tour de France. Si vous souhaitez maîtriser les règles du Tour de France et connaître les bases du jargon, cette lecture vous sera donc très utile ! Enfin, au moins pour tenir une conversation de base devant TÉLÉSAT !

Pour résumer : le Tour de France est une course cycliste qui dure trois semaines et qui est divisée en une vingtaine d’étapes. Le vainqueur du Tour de France est celui qui a disputé l’ensemble des étapes le plus rapidement.

Les étapes de haute montagne : une étape est dite de haute montagne lorsqu’elle compte au moins deux cols. Ces étapes sont les plus difficiles et sont donc celles qui, la plupart du temps, sont décisives pour le classement général. C’est lors de ces journées que l’on voit des coureurs au compte-gouttes gravissant péniblement des kilomètres et des kilomètres d'ascension sur des pentes quasi verticales. Au secours !

Le contre-la-montre : épreuve également décisive, le contre-la-montre se différencie des autres étapes par le fait que les coureurs s’élancent un par un. Pour chacun, leur temps est chronométré et celui qui fait le meilleur temps gagne.

Les étapes de plaine et les étapes accidentées : la seule différence entre les deux se situe au niveau du parcours… si c’est tout plat, c’est de la plaine, s’il y a quelques difficultés, c’est accidenté.

Révisons le vocabulaire de base !

Le maillot jaune : il est porté par le leader du classement général. Le maillot jaune n’est pas forcément celui qui a gagné l’étape la veille. En effet, le classement général est le classement selon le temps mis pour parcourir l’ensemble des étapes.

Le maillot vert : il est porté par le leader du classement par points. Pour chaque étape, des points sont distribués à l’arrivée et durant des sprints intermédiaires. C’est pourquoi le maillot vert récompense généralement le meilleur sprinteur.

Le maillot à pois : il est porté par le leader du classement du meilleur grimpeur. Autrement dit, celui qui franchit le mieux les cols et gagne le plus de points de la montagne.

Se mettre en danseuse : terme qui signifie se mettre debout sur ses pédales. C’est surtout le cas dans les côtes.

Vous désirez enrichir encore plus votre vocabulaire ? Découvrez ici un lexique très complet.

Les grandes dates du Tour de France

1905 : les deux premières éditions du Tour de France étaient principalement des courses sur le plat. Pour tenter de rendre la course plus excitante, les organisateurs ont présenté la première grande montée du Tour, le Ballon d’Alsace, en 1905. Les coureurs ont été autorisés à changer leurs vélos avant la montée et à nouveau au sommet afin de disposer des équipements adéquats pour la montée et la descente. Le Français René Pottier a atteint le sommet à la première place, ce qui en fait le premier roi des montagnes (bien que non officiel) de l’ histoire du Tour de France.

1919 : que serait le Tour sans le maillot jaune ? Au milieu de la course de 1919, les organisateurs ont tenu compte de la pression de la presse pour rendre le leader de la course plus visible. Comme il se doit, ils ont choisi le jaune comme couleur distinctive du maillot, un clin d’œil au journal français et à l’époque propriétaire de la tournée, L’Auto. Le premier maillot a été remporté par Eugène Christophe, l’un des meilleurs coureurs de sa génération.

1969 : Eddy Merckx a pris part à son premier Tour de France en 69. À la fin de la première journée, il portait le maillot jaune et, deux semaines plus tard, lorsque la course se déroulait dans les Pyrénées, il avait une avance approchant huit minutes. Sur la 17e étape, lorsque Merckx a attaqué le Tourmalet à 140 km de la ligne d’arrivée à Luchon, ses concurrents ont pensé qu’il ne faisait que s’étirer les jambes. Mais Merckx persiste seul, descendant le Tourmalet, gravissant l’Aubisque, descendant puis roulant jusqu’au bout sur les routes vallonnées. Il a remporté l’étape de près de huit minutes, doublant ainsi son avance au classement général. Ce fut l’un des plus beaux jours de la carrière du plus grand athlète du cyclisme !

Le Tour de France est évidemment visible sur TÉLÉSAT ! Rendez-vous sur La Une à partir du 26 juin !